Subversion

Posté le 11 mai 2019 par Pierre-Yves Lenoble dans Articles

« L’être qui ne sait pas dominer ses impulsions instinctives devient facilement esclave de ceux qui lui proposent de les satisfaire », Gustave Le Bon.

 th-2

Nous nous proposons dans ce court article de dresser en quelques points généraux les différents types de techniques de subversion, c’est-à-dire de répertorier les principales méthodes de conditionnement, de démoralisation, de domestication et de manipulation des masses ou des individus, mises continuellement en pratique de nos jours à l’échelle planétaire.

Il nous faut rappeler tout d’abord que l’intégralité des groupes humains, des plus archaïques aux plus modernisés, sont en tous temps et en tous lieux élaborés, représentés et commandés par une poignée d’élites agissantes qui donnent le ton au reste du peuple, par définition passif.

Ainsi, dans les sociétés traditionnelles, c’est toujours la classe sacerdotale (l’autorité spirituelle, représentant la Sagesse) qui est située tout au sommet de la hiérarchie sociale et qui a pour rôle prioritaire de contrôler et de légitimer aux yeux de tous une classe guerrière de sang (le pouvoir temporel, la Force) ; de fait, le gouvernement est mis en avant et est clairement rendu visible (à coup de rites participatifs et de symboles forts).

A l’inverse, dans le monde moderne, le pouvoir réel est détenu par une hyper-classe seulement économique (banksters, marchands, haute bourgeoisie affairiste), qui est parasitaire et invisible car dépourvue de toute légitimité ontologique (elle n’a pas de connaissance spirituelle ni de courage physique) et qui est obligée de se cacher derrière des hommes de paille achetés (politicailleux, journalopes, armées, hauts fonctionnaires, petits bourgeois).

En clair, on peut dire que les élites du monde traditionnel mettent en œuvre une ingénierie sociale positive ou anagogique visant à maintenir une unicité générale et à tirer l’ensemble du groupe  »vers le haut » ; en revanche, les élites modernes secrètes et leurs agents subversifs, afin de maintenir leur pouvoir illégitime et leur rapacité, sont obligées de développer une ingénierie sociale négative ou catagogique visant à affaiblir, à duper et à diviser le peuple.

D’un coté, on se trouve en face d’un modèle organiciste et ordonné, dirigé par des forces vitalistes et conservatrices, de l’autre, devant un modèle inorganiciste et chaotique, investi par des bacilles sociaux se nourrissant de la pourriture générale. D’un coté, le pouvoir est symboliquement assimilable à un cœur vivifiant, de l’autre à un ténia mortifère…

Dressons donc une petite liste, non-exhaustive et sans ordre particulier, des principales méthodes littéralement diaboliques employées par nos pseudo-élites actuelles en vue de se maintenir au sommet de la pyramide sociale et d’asseoir de plus en plus leur pouvoir sur le reste du groupe ; pour illustrer notre propos, nous donnerons également de simples exemples récents et factuels :

 th

-Détruire les croyances, les coutumes et les traditions ancestrales en les réformant (ex : Vatican II), en les moquant (ex : Piss Christ), en les transformant en simple folklore (ex : Noël), en les singeant (ex : multiplication des églises évangéliques), en les métissant (ex : syncrétisme, New-Age) et en les vandalisant (ex : destructions, abandons, transformations ou profanations d’églises et autres lieux saints).

-Affaiblir les corps et les âmes via des attaques génétiques (ex : malbouffe, vaccins ou chemtrails) et épigénétiques (ex : pollution sonore, enlaidissement du paysage, augmentation des facteurs de stress, Tvlobotomisation).

-Remettre en question toutes les normes anthropologiques et toutes les limites naturelles sous couvert d’un progressisme mensonger (ex : féminisation de la société, homosexualité, métrosexualité, transgenre, transhumanisme, GPA/PMA), détruire le mariage traditionnel et déconstruire les rapports hommes/femmes en jouant sur la suggestibilité, l’hypergamie et l’inconstance féminines (ex : féminisme, indépendance financière des femmes, différenciation entre reproduction et sexualité, hyper-sexualisation), et, en règle générale, contrôler mentalement et façonner les comportements des individus pour en faire malignement des idiots utiles, des esclaves volontaires et autres zombies suicidaires.

-Connaître le mieux possible tous les individus composant le groupe en vue de les surveiller et de les influencer massivement (ex : Facebook, Big Data, l’intelligence artificielle sachant que le mot anglais « intelligence » est un faux-ami qui signifie « renseignement », ou encore l’intervention de spin doctors retourneurs d’opinions, caméras dans les domiciles). « Une armée sans agents secrets est exactement comme un homme sans yeux ni oreilles », disait Sun Tzu à ce sujet.

-Créer de toutes pièces des problèmes et organiser des stratégies de la tension afin d’instaurer un climat général de peur et de suspicion incapacitant, et enfin de légitimer le renforcement du contrôle coercitif de la société et la répression des moutons récalcitrants (ex : attentats sous faux drapeaux, fausses crises économiques, accusations mensongères contre des états concurrents), mettre en place des oppositions contrôlées et  »trianguler » les conflits sociaux (ex : Gauche/Droite, fachos/antifachos, chrétiens/musulmans, bien-pensance/mal-pensance), inventer des boucs émissaires ou des héros sans omettre de toujours passer pour la victime ou le sauveur (ex : associations victimaires, migrant sauveur d’enfant, hagiographie du colonel Beltrame) : on répand des virus sociaux à doses homéopathiques pour renforcer les défenses auto-immunes du système et le  »flicage » renforcé du troupeau.

-Changer la signification des mots (ex : le mot « révolution » signifie maintenant une fuite en avant alors qu’il veut dire étymologiquement revenir sur ses pas ; sans compter les oxymores du type « tri sélectif » ou les contradictions du style « couple homosexuel » au lieu de parler d’une paire, sans parler des mots édulcorés comme « mal-entendant » (sourd), « hommes de petite taille » (nain), « SDF » (clochard)… etc.), appauvrir le vocabulaire et alléger les programmes scolaires (ex : Twitter, langage SMS, novlangue, anglicismes) afin de façonner un cadre mental général et d’établir un paradigme collectif sous total contrôle.

-Encourager le peuple à se complaire dans la médiocrité générale (ex : Wikipédia, vulgarisation du savoir, allègement des programmes scolaires), promouvoir la fainéantise (ex : allocations, salaire universel), favoriser les comportements addictifs autodestructeurs et la bassesse (ex : promotion des drogues, des jeux et de la pornographie) en vue de rabaisser l’intelligence générale, de supprimer le bon sens, de diminuer la concentration, d’interdire tout esprit d’initiative et de faire chuter le niveau de décence commune.

 La-Tentation-de-Saint-Antoine_Martin-Schongauer

-Divertir, abrutir et distraire continuellement les individus pour leur faire perdre du temps, leur faire oublier le sens des priorités, leur détourner l’attention et leur faire croire faussement qu’ils sont acteurs de leur vie pourtant dépourvue d’intérêt (ex : télévision, cinéma, événements sportifs, concerts, tourisme), créer un climat général de frivolité insouciante, de gains faciles et de séductions voyeuristes (ex : jeux télévisés débilitants, télé-réalité infra-intellectuelle, talk-shows adolescents) et faire en sorte de tout tourner en dérision (ex : « Le petit journal », « Les guignols », humour  »Canal+’) afin d’attaquer les fondements et de dessouder les murs porteurs de la société en vue de la rendre plus vulnérable et malléable.’

-Dissoudre les anciens liens de solidarité (familles, corporations, communautés villageoises), augmenter de façon exponentielle le nombre de sous parties au sein du groupe afin de le complexifier, de le diviser contre-lui-même, de le rendre plus malléable et d’accroître la confusion générale (ex : explosion du nombre des partis politiques, des associations, des -ismes et autres économies de pensée, lourdeurs administratives inutiles), enlaidir les paysages et les œuvres humaines (ex : plug anal place Vendôme, uniformisation et cubification de l’architecture), et attaquer l’identité des individus en détruisant leurs racines ethnico-culturelles pour en faire des  »hommes hors-sol » (ex : politiques de vagues migratoires à grande échelle, uniformisation des modes de vie).

-S’adresser au public comme à des enfants en bas âge (ex : présentateurs et voies-off à la télévision), jouer sur l’émotif immédiat plutôt que sur la réflexion patiente (ex : affaire du petit Aylan, « Je suis Charlie »), mélanger le vrai et le faux (ex : théories du complot faisant intervenir les petits hommes verts pour les discréditer), donner des injonctions contradictoires (ex : défendre la biodiversité animale ou végétale tout en promouvant le métissage anthropologique), « se cacher dans la lumière » (ex : on met avant une affaire de corruption ou de pédophilie afin d’en cacher des centaines d’autres) pour provoquer une dissonance cognitive généralisée.

-Répéter avec insistance des mots-clés et des formules choc agissant sur les consciences comme des mantras hypnotiques, afin d’imposer la pensée unique et la bien-pensance (ex : « démocratie », « liberté », « changement », « vivre-ensemble », « progrès »), mettre en avant des faits divers insignifiants et autres détails futiles (ex : les bouchons autoroutiers en été, retards de trains, les soldes).

4 Commentaires le “Subversion”

  1. inconnu

    bonsoir,

    vous énumérez là les manifestations pour reprendre la terminologie de René Guénon de la « dissolution  » dont l’expression est la contre-tradition, la phase finale de ce cycle et qui s’accompagne d’un redressement . Guénon en donne les caractéristiques sans révéler son identification. Qu’en pensez-vous ?

    Cordialement

    • Pierre-Yves Lenoble

      Bonsoir, oui c’est exactement ça : la contre-initiation ne peut que mettre en œuvre une contre-tradition. :)

  2. Fabrice

    Cette réflexion complète très bien la dernière vidéo que vous avez fait Ralf sur les manipulations de masse. Très instructif.

  3. inconnu

    Bonjour
    René Guénon écrit :
     » Il en est de cela comme de tous les maux dont souffre le monde moderne : le véritable remède ne peut venir que d’en haut, c’est-à-dire d’une restauration de la pure intellectualité ; tant qu’on cherchera à y remédier par en bas, c’est-à-dire en se contentant d’opposer des contingences à d’autres contingences, tout ce qu’on prétendra faire sera vain et inefficace ; mais qui pourra le comprendre pendant qu’il en est encore temps ?  » dans Initiation et Réalisation spirituelle chapitre la maladie de l’angoisse.
    Cordialement

Répondre

D'autres nouvelles

Articles

Aphorismes bien profonds

  - Le seul libre-arbitre accordé à l’homme est de connaître ...

Le symbolisme du « Pôle » et du « Nord »

« (…) nous considérons l’origine des traditions comme nordique, et même ...

L’hiver d’un monde

-En langage guénonien, on peut avancer que la Gauche est ...

L’île mystérieuse

 « Parmi les îles de l’Inde qui sont situées sous l’équateur, ...

Itw Vie et mort des civilisations (video)

Suite à la censure de la chaîne youtube de LLP, ...

Réflexions estivales

-Les pseudo-catholiques traditionalistes qui dénoncent la gnose n’ont pas honte ...

Les deux portes

  « C’est ainsi qu’il y a des lieux qui sont plus ...

La sacralisation du pouvoir

« Ce mot de roi est un talisman, une puissance magique ...

Du héros à l’anti-héros

« Étant réel et sacré, le mythe devient exemplaire et par ...

Le symbolisme des géants

« Les géants, à ce qu’on assure, voulurent conquérir le royaume ...

Les mondes engloutis

 « Alors le dieu des dieux, Zeus, qui règne suivant les ...

Le pont périlleux

 « Ainsi, le passage du pont n’est pas autre chose en ...

La représentation du monde des Anciens

« Ce qui est en bas est comme ce qui est ...

Petit précis de subversion

« L’être qui ne sait pas dominer ses impulsions instinctives devient ...

Soutenez mes travaux sur Tipeee

http://www.tipeee.com/user/lenoble-pierre-yves

La danse macabre de l’humanité

-La subtilité du monde extérieur dépend intimement et synchroniquement de ...

Aphorismes

L’homme qui ne se connaît pas est ontologiquement inférieur au ...

L’universalisme véritable

« Il existe bien des chemins de recherche, mais la recherche ...

Le secret sacré

« Il n’y a de joie que dans l’infinitude. Il n’y ...

La fin d’un monde

« L’histoire de l’Europe au cours de la fin du Moyen ...

Métaphysique de la caverne

« Aucune émotion en lui ; dans son ascension, il n’avait plus ...

La gamme cosmique

« Par delà tous ces cieux le dieu des cieux réside », ...

La contrefaçon de l’âge d’or

« Ne vous ai-je pas annoncé au sujet de l’antéchrist un ...

Le moi et le Soi

  « Fais monter le soi par le Soi, ne laisse pas ...

L’âne volant

Nous nous proposons ici d’expliciter la riche symbolique de ce ...

Liens pour se procurer nos ouvrages

Archè Milano

Métaphysique du moyen-âge : http://www.editionsarche.com/PBSCProduct.asp?ItmID=14755129 Le symbolisme du Centre : http://www.editionsarche.com/PBSCCatalog.asp?ItmID=23783805  

Fiat Lux

Diablerie de foule – Le chemin vertical – Vie et ...

Soutenez-moi sur Tipeee

http://www.tipeee.com/user/lenoble-pierre-yves

Soutenez mon travail sur Tipeee

Soutenez mon travail sur Tipeee

http://www.tipeee.com/user/lenoble-pierre-yves

Habitants |
Paganismeceltique |
Tournée FJ en Bretagne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | les SALAFIS ne suivent pas ...
| Catholiques à Livry-Gargan
| Matregbezawe